Développement : Injectivité de la transformée de Fourier

Détails/Enoncé :

On démontre que l'application F : L^1 -> L^1 est injective en calculant la transformée de la gaussienne (via le théorème de Cauchy des fonctions holomorphes et le théorème de convergence dominée), en utilisant le théorème d'approximation de l'unité dans L^1 et quelques propriétés (relativement faciles) de la transformée de Fourier.

Versions :

  • Auteur :
  • Remarque :
    Référence : El Amrani - Analyse de Fourier dans les espaces fonctionnels, p.115-116 & 156-157.

    NB1 : Il faut se convaincre soi-même de la pertinence d'un recasage et être capable de défendre son choix le jour J devant le jury. Vous pouvez, évidemment, ne pas être d'accord avec moi.
    NB2 : Il peut y avoir des fautes dans ce que j'écris, faites attention.
    NB3 : C'est ce développement qui a été choisi le jour de mon oral et on m'a posé, entre autres, les questions : 2,3,4,5. (Pensez à préparer des questions, pour chaque développement, que le jury serait susceptible de vous poser).
  • Référence :
  • Fichier :