Développement : Equivalence des normes en dimension finie et théorème de Riesz

Détails/Enoncé :

Versions :

  • Auteur :
  • Remarque :
    Recasages: 203, 208

    Pour que le développement soit assez long, il faut déjà ne pas aller trop vite, et montrer l'un ou les deux détails suivants:
    - les compacts en dimension finie sont les fermés bornés (et non dire que c'est immédiat parce que c'est isomorphe à $\mathbb{K}^n$ ou je ne sais quel autre revers de la main) (c'est un procédé d'extraction diagonale, c'est intéressant en soi)
    - une application continue coercive en dimension finie atteint un minimum pour montrer que la distance à un sev est atteinte

    Gourdon Analyse [3e édition] p50+56

    Rekasator alternatif (test exhaustif cherchant la plus petite quantité sans prendre en compte la qualité) + tableur pour le suivi des leçons: https://sites.google.com/view/ospoam/accueil
  • Référence :
  • Fichier :
  • Auteur :
  • Remarque :
    Développement long. En fonction de la leçon tirée, je conseille de faire un choix sur les résultats que vous voudriez montrer devant le jury.
    Également, pour que ce développement ait du sens, il est plutôt souhaitable d'aborder les notions de topologie dans l'ordre présenté par le livre en référence.
    Je n'ai pas de source pour la preuve du lemme 1 dans mon pdf.
    Recasages : 151, 203, 205, 206, 208.
  • Référence :
  • Fichier :

Références utilisées dans les versions de ce développement :

Analyse , Gourdon (utilisée dans 398 versions au total)
Topologie et analyse, 3ème année, Skandalis (utilisée dans 6 versions au total)
Cours d'analyse fonctionnelle, Daniel Li (utilisée dans 44 versions au total)