Développement : Différentielle de l'exponentielle de matrice (et application)

Détails/Enoncé :

On commence par calculer la différentielle de l'exponentielle de matrice en tout point grâce à un théorème limite puis on lui applique le théorème d'inversion locale en 0 pour montrer qu'il n'existe pas de sous groupe arbitrairement petit de GLn(K) (ou K est R ou C).

Autres années :

Versions :

Pas de version pour ce développement.