Développement : Sous-espace stable par translation

Détails/Enoncé :

Autres années :

Versions :

  • Auteur :
  • Remarque :
    Je remets l'énoncé puisqu'il a visiblement disparu.

    Soit $E$ un sous-espace vectoriel de $\mathcal{C}^0(\mathbb{R},\mathbb{C})$ de dimension finie notée $n$ et stable par les opérateurs translation, définis pour $a \in \mathbb{R}$ par :
    $$
    \begin{array}{ccrcl}
    \tau_a & : & \mathcal{C}^0(\mathbb{R},\mathbb{C}) & \longrightarrow & \mathcal{C}^0(\mathbb{R},\mathbb{C}) \\
    & & f & \longmapsto & \tau_af : x \mapsto f(x-a).
    \end{array}
    $$
    Alors $E$ est l'ensemble des solutions d'une équation différentielle linéaire à coefficients constants d'ordre $n$, c'est-à-dire que $E$ est un sous-espace vectoriel de $\mathcal{C}^{\infty}(\mathbb{R},\mathbb{C})$ et qu'il existe un polynôme $P \in \mathbb{C}[X]$ unitaire et de degré $n$ tel que :
    $$
    E = \ker \left(P(D)\right)
    $$
    où $D$ est l'opérateur de dérivation :
    $$
    \begin{array}{ccrcl}
    D & : & \mathcal{C}^{\infty}(\mathbb{R},\mathbb{C}) & \longrightarrow & \mathcal{C}^{\infty}(\mathbb{R}, \mathbb{C}) \\
    & & f & \longmapsto & f'.
    \end{array}
    $$

    Il y a même équivalence mais le sens réciproque est facile à remontrer. J'ai rajouté quelques compléments sur la dualité et où est-ce qu'il faut faire attention en dimension infinie.
  • Référence :
  • Fichier :